Concession De Tarkint Est

La concession de Tarkint Est couvre plusieurs concrétions de phosphate, dont Chanamaguel, Tagit N'Ouerane et Tin Siriden. Parmi ces trois formations géologiques connues, la zone de Chanamaguel a reçu le plus d'intérêt. Entre 1958 et 1959, le Dr. A. Allon du Bureau Minier de la France d'Outre-Mer (BUMIFOM) a cartographié le lit de phosphate affleurant autour de la colline de Chanamaguel dans un périmètre de 4,2 à 4,6 km. L'épaisseur maximale de la couche de phosphate a été évaluée à environ un mètre. De plus, Dr. Allon a testé deux échantillons prélevés dans cette zone et a trouvé une teneur de 25,4% P2O5 sur 1,00 mètre et 29,1% P2O5 sur 0,95 mètre.

Pour le rapport préparé par le Bureau des Recherches Géologiques Minières (BRGM) sur les «Phosphates du Tilemsi», quatre échantillons ont été prélevés sur la colline Tagit N'Ouerane, au nord de Chanamaguel, en 1979 par B. Alabouvette et M. Pascal. La teneur en P2O5 de ces échantillons varie de 10,65% à 20,99%, avec une moyenne 16,96% P2O5. L'épaisseur de la couche varie de 0,10 à 0,80 mètres. La zone de Tin Siriden est relativement mal connue, même si un géologue de l'Entreprise a confirmé la présence d'un de lit phosphate.

L'Entreprise reprendra ses activités de cartographie et d'échantillonnage, suivis de son programme de forage pour définir les éventuels ressources minérales de phosphate, dès l'amélioration de la situation géopolitique malienne. La plupart des informations et des analyses dans ce communiqué provient de publications du gouvernement et n'est pas conforme au Règlement 43-101.